Le bureau

La fondation Hijiri Shakuhachi a été créée en octobre 2017.

Le bureau est composé de:

Hubert ter Meulen

Barry Mildner

Sjon van der Tol


Sjon van der Tol

Tout a commencé un jour pluvieux d’automne, il y a quelques années. J’étais en train de regarder des vidéos musicales sur YouTube et je tombai en arrêt devant un film où quelqu’un jouait du shakuhachi. C’était une vidéo de Matama Kazushi jouant Koku. J’ai regardé cette vidéo au moins dix fois de suite. Je n’avais jamais entendu parler du shakuhachi, mais je fus immédiatement conquis. Bientôt, j’avais googlé un prof. Étant habitué aux instruments de musique occidentaux et à leur intonation rigide, il s’avéra que cette flûte pouvait tout faire, en matière de couleurs de son, intonation, volume, etc. C’est ce qui me plaît tant dans la musique pour shakuhachi. C’est une autre dimension musicale. Mais ça ne vient pas tout seul. Le shakuhachi est un instrument difficile à jouer et récalcitrant. Mais quand il en sort quelque chose… C’est un miroir de soi-même : moins on en fait, mieux ça marche. Ça se comprend que cette flûte était et est toujours tellement appréciée dans la pratique du Zen.


Barry Mildner

Elle chuchote, chante, murmure,

clapote, bruisse, siffle, piétine, s’essouffle, sanglote.

Elle se lamente, prie, loue, pleure, acclame et contemple.

Elle est aliénante, chaleureuse, réconfortante, proche, insaisissable.

Juste une flûte. Mais aussi la vie elle-même, devenue son.